Agora
Théories des Limbes
De Le Maître Sain — 20 août 2021 à 00h35
La réalité alternative de Lost
Signaler Tag (2)

 

Dans Lost et son île mystérieuse, il existe un phénomène incroyable appelé « réalité alternative ». Elle est créée de toutes pièces par les personnages de la série ; c’est un univers virtuel collectif qui précède la mort. Tous les héros décédés (mais pas que…) ont en effet décidé de s’attendre afin d’affronter cette dernière épreuve ensemble.

A la fin, lorsque le héros Jack meurt, il débarque en effet dans une église où tous ses amis morts ainsi que son père l’attendaient, pour pouvoir poursuivre leur voyage vers l’au-delà, cette lumière éclatante. C’est la continuité et le terme de cette réalité alternative, qui prend donc des allures de purgatoire – quoique l’île, pour sa part, est parfaitement réelle, et tout ce qui s’y est produit est vraiment arrivé. Le cœur de l’île est d’ailleurs un bouchon duquel émane une étrange lumière, de nature identique à celle qui envahit l’église de la réalité alternative.

 

La série Lost, manichéenne et empreinte de symbolisme biblique, est également une ode à l’humanité et aux liens qui nous unissent tous : c’est précisément ce que raconte la réalité alternative. Technique narrative utilisée pendant une grande partie de la dernière saison, elle consiste à montrer, à la manière des flashbacks et des flashforwards, des scènes vécues par les personnages à une période distante de l'histoire présente. Aussi, les « flash-sideways » d'un même épisode sont souvent centrés sur un ou plusieurs personnages en particulier. Leur particularité est qu'ils donnent une vision de l'au-delà, cet univers que les personnages rejoignent après leur mort afin d'y commencer une toute nouvelle vie, similaire (dans les grandes lignes) à leur vie réelle, mais différente sur de nombreux points.

Dans cet au-delà, chaque personnage finit par se rappeler sa vie réelle et prendre conscience de sa mort. Il peut alors se réunir avec les personnes qui ont le plus compté pour lui dans sa vie et choisir de « passer à autre chose » et « poursuivre sa route » en leur compagnie, une fois qu'ils sont prêts. D’où la métaphore du voyage en avion, dans les cieux, qui ne cesse jamais…

De manière assez étrange, ces flash-sideways coïncident avec les retours dans le temps, mais parfois, ils surviennent naturellement, sans même que l’on comprenne pourquoi… Des voyages conscients ? Ou seulement lors d’évanouissements ou d’accidents ? Un monde parallèle à la réalité ? Ainsi, bien qu'on puisse établir une chronologie au sein de ces flashs, on ne peut situer cet au-delà dans la chronologie de l'existence réelle, chaque personnage le rejoignant à des moments différents, mais tout le monde s'y retrouvant en même temps…

 

Et s’il en allait de même pour la série Seuls et les Limbes ?

Commentaires
Chargement des commentaires...